fbpx

La loi de l’attraction

La loi de l’attraction

Vantée par les coachs, thérapeutes et amis qui vous veulent du bien, vous avez forcément déjà entendu parler de la loi de l’attraction. Facteur de succès et de bonheur, elle permettrait d’attirer ce que nous voulons vraiment. Comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont les astuces concrètes pour en faire une alliée ? Plongée dans les pouvoirs de la pensée et la puissance des vibrations.

Tout le monde en parle, surtout depuis le best-seller de Ronda Byrne, The Secret, paru en 2006. Plus de 20 millions de lecteurs plus tard, les adeptes utilisent la loi de l’attraction à leur avantage, et ce dans tous les domaines de la vie : amour, travail, ambitions personnelles…

La loi de l’attraction, qu’est-ce que c’est ?

La loi de l’attraction, c’est cette idée que tout ce que nous croyons ou pensons a un impact sur notre vie. En d’autres termes, notre état d’esprit crée notre réalité et nous sommes (en partie) responsables de ce qui nous arrive, positif ou négatif.

Cette loi est fondée sur les fréquences vibratoires. La planète, les êtres vivants, les objets, la nature, mais aussi nos pensées et émotions… tout n’est que vibration. À chacun sa fréquence : haute, moyenne ou basse, qui va attirer des fréquences de même niveau.

Un peu d’histoire

La loi de l’attraction était déjà présente dans les sagesses anciennes. Le karma, par exemple, fait référence à cette idée que l’on récolte ce que l’on sème. Plus tard, Newton et Einstein se sont penchés sur ce même phénomène appliqué à la physique. Ce n’est qu’en 1906 qu’elle fait son entrée dans le champ de la psyché humaine, grâce à William Walker Atkinson qui va révéler les pouvoirs de la suggestion, du focus et plus largement de la pensée sur notre vie, dans son livre Vibration de la pensée.

La loi de l’attraction est aussi utilisée dans le domaine médical. Plusieurs médecines traditionnelles (indienne, chinoise, etc.) insistent sur l’importance du mental dans le fait de tomber malade ou au contraire de guérir et rester en bonne santé. C’est prouvé, notre pensée influe sur notre état physique.

Et concrètement, ça donne quoi ?

La vibration que vous émettez va produire un certain résultat. Si vous envoyez du négatif à l’Univers, vous récolterez du négatif, et inversement. D’où l’importance d’accorder nos vibrations à nos souhaits.

Pour cela, il faut penser à ce que vous souhaitez au plus profond de vous-même. Mettez du coeur dans cette concentration, vous favoriserez ainsi une vibration associée, et l’Univers vous enverra les expériences, objets et personnes correspondant à votre état d’esprit.

Magique, dites-vous ? Pas vraiment. Vous pouvez aussi voir la loi de l’attraction comme un processus logique. Car dans les faits, lorsque vous voulez vraiment obtenir quelque chose et que vous vous concentrez dessus, vous favorisez les bonnes dispositions d’esprit pour l’obtenir, et prenez le risque d’essayer. Vous assumez que êtes responsable de votre environnement, et faites tout pour le façonner à votre avantage.

Comment utiliser la loi de l’attraction ?

Avant de commencer, sachez que la formulation (intérieure, orale ou par écrit) de vos souhaits est très importante. Si vous focalisez sur ce que vous ne voulez pas, votre vibration est négative. Si vous focalisez sur ce que vous voulez obtenir, elle est positive, et attirera donc des résultats positifs. Par exemple, “je veux vivre dans l’abondance” formule une intention radicalement différente de “je ne veux plus être pauvre”. Quelques bonnes pratiques :

  • Pour éviter toute erreur d’intention, veillez simplement à ne pas utiliser de tournure négative (“ne pas”, “ne plus”).
  • De la même manière, les mots ou formulations à résonance négative comme la dévalorisation “je suis nul”, “je suis trop ceci, pas assez cela”, ou encore “impossible” sont à bannir définitivement de votre vocabulaire. Les mots sont des pensées, et les pensées créent notre réalité…
  • Le négatif est aussi présent lorsque nous émettons des jugements sur nous-même ou sur les autres. Leur barrer la route en faisant taire cette petite voix permet d’aller progressivement vers des sentiments plus purs, qui ouvriront le champ des possibles.
  • Placez-vous dans un sentiment de gratitude pour ce que vous avez déjà, plutôt que d’éprouver de la rancoeur. En voyant le verre à moitié plein, vous favoriserez ainsi un état d’esprit positif, qui brisera la spirale négative du ressassement de ce qui vous déplaît.
  • En balayant ainsi les pensées négatives, vous faites plus de place aux formulations et mots positifs. Ne doutez pas lorsque vous formulez votre voeu, faites confiance à la vie, et à ce que vous méritez. Vous pouvez aussi visualiser que vous y êtes déjà, c’est d’ailleurs le fondement de la méthode Coué et son principe d’autosuggestion : “tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux”.
  • Ne vous contentez pas de répéter des affirmations positives, essayez de ressentir vraiment les émotions en lien avec le souhait que vous formulez. Votre esprit doit être dans la certitude d’obtenir ce que vous souhaitez. La visualisation est donc importante dans le processus. Comme disait l’écrivain Léon Tolstoï, “Si vous voulez être heureux, soyez-le”.
  • Pour vous y aider, un dernier exercice facile : replongez-vous dans un moment heureux pour ressentir à nouveau le plaisir que vous aviez éprouvé. En émettant de telles ondes positives, vous en attirerez d’autres.

L’Univers agit en miroir de nos pensées, émotions et actions. Ces ajustements dans votre façon de penser et de percevoir le monde vont permettre d’atteindre un niveau vibratoire plus élevé qui attirera des vibrations de même intensité.