fbpx

Prendre soin de soi n’est pas un crime !

On croit souvent que pour être une « bonne personne », il faut se détourner de soi pour mieux prendre soin des autres. Erreur : votre bien-être personnel est primordial, même dans les relations avec autrui. Quelques pistes pour réaliser à quel point prendre soin de soi, de son corps comme de son esprit, est indispensable au bonheur.

Vous est-il déjà arrivé, à force de donner la priorité aux autres, de finir par vous sentir déprimé voire en colère, avec du ressentiment ? Si oui, c’est que vous êtes de ceux qui pensent toujours aux autres avant leur propre bien-être. Et votre raisonnement va même plus loin : pour vous, prendre soin de soi est égoïste.

Se poser les bonnes questions

Je vous invite à répondre le plus spontanément possible à ces quelques questions, avant de vous proposer des pistes pour comprendre à quel point prendre soin de soi est primordial, autant pour notre épanouissement personnel que pour la qualité de nos relations aux autres.

  • Avez-vous été amené à croire que négliger vos propres besoins et prendre soin des autres conduisait au bonheur et à l’épanouissement ?
  • Avez-vous appris que si vous prenez soin des autres, alors ils prendront soin de vous et vous donneront l’amour dont vous avez besoin ?

Si vous avez répondu « Oui » à l’une de ces questions, en voici une autre :

  • Est-ce que cela fonctionne ?

Et là, force est de constater que votre démarche ne fonctionne pas toujours.

Ce qui arrive quand on ne prend pas soin de soi

Dans certains cas, prendre trop soin des autres déprime. Pourquoi ? La raison est simple : quand vous négligez vos propres besoins, vous êtes fondamentalement en train de vous abandonner. Pour mieux visualiser ce qu’il se passe intérieurement, imaginez que vous avez un enfant et au lieu de lui donner de l’amour et de l’attention, vous vous en détournez et choisissez d’en donner à l’enfant d’à côté. Votre enfant ne se sentirait-il pas seul, déprimé et en colère ? Le brassage de ces émotions négatives est ce qui arrive à votre propre enfant intérieur lorsque vous choisissez de donner la priorité aux autres au lieu de vous-même.

A lire :   La règle des 5 secondes pour dire stop à la procrastination !

Ce qui est intéressant, c’est que vous allez éprouver de la compassion pour un proche qui se néglige, vous lui prodiguerez les meilleurs conseils… Et vous ? Vous ne prenez pas ce temps pour vous-même. Et si vous vous parliez comme à votre meilleur ami ?

Prendre soin de soi est tout le contraire d’être égoïste, c’est être responsable. Lorsque vous vous engagez à prendre soin de vous, vous reconnaissez vos propres sentiments et besoins et les traitez dans le moment présent, vous vous sentez alors plein d’amour et de bonne énergie. Votre être intérieur s’épanouit. Il devient alors tout naturel de partager cette quantité d’amour avec les autres. Un amour authentique et durable, qui ne naît ni du désir d’être reconnu comme une bonne personne ni du besoin d’obtenir de l’amour et de l’approbation. À la clé, une plus grande liberté émotionnelle.

Les réactions de l’entourage : un reflet de la qualité des relations

Si vous avez pris l’habitude de prendre soin des autres plutôt que de vous-même, les gens autour de vous pourraient ne pas comprendre que vous commenciez à vous soucier de vous en priorité. S’ils s’en étonnent au début, votre prise de responsabilité leur sera bénéfique à long terme : vous les amènerez à s’autoresponsabiliser également. C’est un geste d’amour.

Car lorsque vous prenez soin de vous-même avant de le faire pour les autres, vous leur donnez l’occasion d’apprendre à faire de même. À part les bébés, les personnes âgées ou les malades, prendre soin des autres est souvent dévalorisant pour eux. À un certain niveau, votre attitude leur envoie le message qu’ils sont incapables de prendre soin d’eux-mêmes.

Rappelez-vous que ceux qui vous aiment vraiment veulent que vous soyez heureux et applaudiront votre décision ; par contre, les personnes qui, peut-être inconsciemment, profitaient de votre altruisme seront plutôt en colère contre vous.

Il faut donc du courage pour changer votre intention de prendre soin des autres à vos dépens, pour votre épanouissement personnel. Mais ce n’est qu’à cette condition que vous pourrez partager un amour vrai avec des personnes qui seront disposées à accepter de vous voir vous épanouir.

A lire :   L’intelligence, un facteur de réussite ? Pas vraiment…

Ce bien-être qui vous envahit lorsque vous prenez du temps pour vous, cette bonne énergie qui vous inonde finira par se répandre et inspirer votre entourage. Ne dit-on pas qu’il faut s’aimer soi-même pour aimer vraiment ? Offrez-vous des preuves d’amour tous les jours !