fbpx

Aïd al-Adha : célébrer les moments en famille

Aïd al-Adha : célébrer les moments en famille

Entre le travail, l’école, les distractions, la télévision, l’ordinateur et les smartphones, les moments de partage en famille ont tendance à se faire plus rares ou moins qualitatifs. À l’occasion de l’Aïd, petit rappel de l’importance de préserver ces liens familiaux précieux, et de profiter des traditions pour vivre de purs moments de partage.

Déconnecter pour mieux reconnecter à l’essentiel

Le petit sur sa tablette dans un coin du salon, papa devant la télévision, maman au téléphone et l’ado à fond sur les manettes de jeux vidéos… Un portrait de famille du XXIe siècle ? Cette vision pas si rare donne l’impression que vivre ensemble se résume à partager le même espace. Quelle place pour l’échange réel en ces temps de surconnexion ?

Paradoxalement, c’est justement parce que nous passons beaucoup de temps connectés et que le lien social perd en qualité, que nous avons particulièrement besoin de ces moments en famille.

Que nous apporte la famille ?

Car la cellule familiale est un refuge, un endroit de lâcher-prise où l’on est autorisé à être soi-même, sans filtre. C’est un havre de paix lorsque le lien familial est sain et apaisé, et dans tous les cas un lieu de communication. Car en famille, on s’exprime spontanément, et quel que soit le sujet, cela renforce les liens. C’est un partage d’idées, de valeurs, d’émotions.

Les bienfaits des réunions familiales sont nombreux : paix intérieure, bonne vision de nous-même, renforcement pour mieux affronter l’extérieur.

Comment magnifier ces moments en famille ?

Les fêtes religieuses, tout comme les anniversaires, sont l’occasion idéale de se retrouver autour d’un bon repas – sans télévision, évidemment. Un retour en enfance pour beaucoup d’entre nous, quand résonnait le “à table” et que tout le monde accourrait. Quel plaisir alors de se retrouver, tous les jours ou les week-ends, autour d’un repas ! En prendre conscience est un premier pas pour en profiter pleinement.

Avec le recul des années, vous percevez l’importance de ces moments qui vous paraissaient anodins tant ils étaient quotidiens. C’est que la transmission des valeurs et la constitution d’une histoire familiale se jouait en filigrane lors de ces rassemblements, soudant encore un peu plus le lien filial.

Les repas familiaux fortifient l’édifice dans lequel on peut se réfugier hors du monde.

Il s’agit alors d’être dans l’instant, d’éteindre le téléphone, de désactiver ses mails, bref de tout faire pour être en présence. Les discussions sont souvent légères, sur le beau temps, la température de l’océan en cette période estivale, la joie de se revoir et les nouvelles de chacun. C’est de la convivialité et rien d’autre, et ça fait du bien.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières et ces quelques mots simples mènent souvent à des échanges plus profonds, à des grandes discussions intergénérationnelles sur la vie.

Et lorsque la famille a éclaté ?

Et si les liens se sont effilochés entre vous et votre famille avec les années, les obligations, les conflits ou la distance, rappellez-vous qu’il n’est jamais trop tard pour recréer du lien. C’est simple : il suffit de passer du temps ensemble. “Mais on n’aura rien à se dire !” me direz-vous. En réalité, la discussion viendra toute seule, et si vraiment cela vous paraît compliqué à instaurer, des activités en famille, ou des fêtes religieuses sont de parfaits prétextes à échanger à nouveau. Des parenthèses qui vivifient l’espoir de revoir plus souvent sa famille réunie.

Je vous souhaite de merveilleux moments en famille pour ceux qui ont cette chance, profitez de chaque instant !