fbpx

Comment entretenir sa relation de couple ?

Comment entretenir sa relation de couple ?

Comment faire durer une relation amoureuse ? Maintenir le désir, la flamme ?

Ah l’amour ! Si la magie des sentiments rend chaque relation unique, certains problèmes de couple reviennent souvent. Voici quelques pistes pour une histoire qui dure.

SOS, mon couple bat de l’aile !

Certains signes ne trompent pas, et indiquent qu’il est temps de réagir :

  • Une routine pesante

La routine est cet ennui déguisé en quotidien, qui s’installe sournoisement dans le couple. Elle peut être joyeuse, notamment en début de relation, puis peu à peu, on risque de faire moins attention à l’autre, de tomber dans la lassitude.

  • Le manque de désir

Rassurez-vous, il est parfaitement normal de connaître des baisses de désir dans un couple après quelques années. Là où il faut s’inquiéter, c’est lorsqu’il n’y a plus d’intérêt physique pour l’autre, plus d’attirance, ou plus de plaisir.

  • Les disputes

Si de plus en plus de situations du quotidien sont matière à disputes, c’est qu’il est temps de se poser et de discuter. Car lorsque la moindre futilité vous irrite et que tout devient prétexte à s’emporter, cela révèle un mal-être dans le couple qui ne fera qu’empirer si vous ne prenez pas les choses en main.

Que faire pour sauver mon couple ?

  1. Aimez-vous !

Cette phrase a deux sens : l’amour au sein du couple et l’amour de soi. Une bonne façon de se rappeler que l’amour de l’autre commence par l’amour de soi. Vous n’aimerez autrui que lorsque vous vous aimerez vous-même, et vous n’attirerez l’amour que si vous dégagez cette confiance en vous. Conclusion : ne vous oubliez jamais dans le couple. Gardez votre espace, et laissez-lui le sien. Passer trop de temps ensemble pourrait devenir étouffant.

  1. Un peu de bonne volonté

Si votre partenaire sent que vous souhaitez profondément que la relation perdure et que vous vous impliquez pour y arriver, vous lui donnerez envie de faire de même. Votre motivation se sentira dans toutes ces occasions de complimenter ou de faire plaisir à l’autre : un dîner préparé avec amour, lui ramener son dessert préféré en sortant du boulot, réserver un concert de son artiste préféré, etc.

  1. Une communication attentive

Chacun est différent, et il est difficile de deviner ce que l’autre pense… Exprimez clairement vos besoins, vos frustrations. Plus vous les garderez au fond de vous, plus la bombe à retardement sera retentissante. D’un autre côté, il faut que votre partenaire soit attentif et assez empathique pour comprendre ce que vous éprouvez.

  1. Un soupçon de créativité

Le désir s’entretient dans la créativité, à deux, et non dans la répétition… Autrement dit, contrairement à une idée largement répandue, faire davantage l’amour n’augmentera pas forcément le désir. Il faut parfois laisser du temps au temps et changer quelques petites choses pour renouer avec l’envie.

  1. Les sens éveillés

Après quelques années, la routine aidant, on a tendance à ne plus vraiment faire attention à ces petits détails qui nous faisaient craquer au début de la relation : une fossette quand il/elle sourit, un regard en coin, une voix, la douceur de sa peau… Prenez le temps de regarder l’autre et de le toucher comme si vous le/la découvriez pour la première fois, et rappelez-vous toutes ces petites choses qui vous ont rendu amoureux.

Prendre soin de soi, c’est se prendre en compte. Écouter ses propres besoins. Reconnaître que nous existons, que nous occupons une place dans le monde, et que nous avons le droit de nous sentir bien, de nous procurer du bien-être dans tous les compartiments de notre vie.

Fina Sanz

Comment savoir si je ne m’aime pas ?

Celui qui ne s’aime pas va constamment être dans le rejet de soi, le doute, la honte, la culpabilité, la dévalorisation, l’autocritique… Il a une tendance marquée à l’autosabotage. Il détruit tout ce qui lui arrive de positif car il pense qu’il ne le mérité pas. Autre indice : il lui manque toujours quelque chose pour être heureux, et il va le rechercher à l’extérieur, dans le plaisir de la consommation par exemple, ou en développant une dépendance affective envers ses proches.

Comment expliquer que certains s’aiment quand d’autres se détestent ?

Nous avons tous besoin d’amour, et celui qui ne s’aime pas en a parfois manqué à un moment important de sa vie, ou on ne lui a simplement pas appris à s’aimer. Ainsi l’enfant qui a manqué d’amour ou de reconnaissance va devenir un adulte éternellement insatisfait, car cela va devenir l’objet de son éternelle quête auprès d’autrui. Il va donc rechercher chez l’autre la vision positive de lui-même satisfaisante qu’il ne parvient pas à avoir. La valeur qu’il se donne va dépendre totalement de perceptions extérieures, et il va devenir dépendant de cette validation par autrui.

Dans d’autres cas, la personne mal-aimée va inconsciemment chercher à reproduire ce schéma, allant vers ceux qui ne l’aiment pas, dans une obsession quasi masochiste.

D’autres circonstances de la vie, pas forcément liées à l’enfance, peuvent aussi mettre à rude épreuve notre perception de nous-même. C’est le cas des déceptions amoureuses, amicales, familiales ou professionnelles, des objectifs non-atteints, des ruptures… La confiance en soi en prend un coup, et l’amour de soi, s’il est fragile, est en chute libre.

Quelles sont les conséquences du manque d’amour de soi dans une relation de couple ?

Les répercussions du manque d’amour de soi sur nos relations amoureuses sont nombreuses, tout simplement parce qu’il est difficile de donner ce que l’on a pas… Celui qui n’a pas confiance en lui-même ne pourra pas faire confiance à son partenaire, par exemple. Il en devient possessif et méfiant. Son besoin d’être aimé et reconnu passe avant ses propres sentiments. Et lorsqu’il parvient à donner de l’amour, celui qui ne s’aime pas se sent dépossédé de quelque chose.

Il croit que l’amour de l’autre peut combler le manque d’amour de soi. Mais l’angoisse de ne pas être aimé est toujours là, et finit par ressurgir. D’ailleurs, celui qui ne s’aime pas va constamment mettre à l’épreuve l’amour de l’autre, consciemment ou non, car il veut s’assurer qu’il est sincère et inconditionnel. Ce faisant, il fragilise la relation, ce qui est une manière de s’auto-saboter.

Résultat, ce genre de relation est généralement voué à l’échec. Celui qui ne s’aime pas va, peu à peu et inconsciemment, détruire la relation. Le partenaire finit par fuir cette situation impossible d’amener l’autre à s’aimer davantage. De son côté, celui qui ne s’aime pas va poursuivre sa quête, cherchant à être aimé à tout prix, sans forcément éprouver lui-même de l’amour. Ses relations sont alors bancales, car les attentes sont différentes.

Qu’est-ce qu’une relation de couple saine ?

Lorsque les deux partenaires s’aiment assez eux-mêmes, ils ne cherchent pas à se définir par rapport à l’autre. La relation n’a pas d’autre objet qu’elle-même et l’amour qui la porte. Elle est une base solide où chacun respecte l’espace de l’autre, et où l’investissement de l’un et l’autre dans la relation est équilibré. Il n’y a ni frustration, ni dépendance affective, ni rivalité. En résumé, lorsqu’on s’aime soi-même, l’amour que nous porte l’autre et celui que l’on éprouve ne font que nous rendre meilleur, plus épanoui et plus heureux.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre à (s’)aimer…

Ultime preuve que l’amour d’autrui (relation amoureuse, amicale ou familiale) ne vous aidera pas à vous aimer vous-même : si vous décidez de faire un travail sur vous dans ce sens, votre thérapeute ne vous donnera pas de l’amour pour que vous vous aimiez davantage… II vous assurera une relation faite essentiellement d’écoute bienveillante, d’exercices et de conseils ciblés. S’aimer soi-même est un apprentissage, une pratique de la bienveillance envers soi, et vous êtes le seul à pouvoir vous l’offrir.