fbpx

Pensée positive : ma boîte à outils

Pensée positive : ma boîte à outils

Comment penser positivement ? Découvrez les outils de la pensée positive !

Voir le positif en toute chose n’est pas donné à tout le monde, mais il est possible de développer un tel état d’esprit grâce aux outils de la pensée positive. Suivez le guide !

“Mais je n’y arriverai jamais, je suis envahi de pensées négatives !”
Certes, vous ne changerez pas d’état d’esprit du jour au lendemain, mais un travail sur soi peut faire des merveilles. Le cerveau est comme un muscle, il est donc possible, grâce à certains exercices, de revoir ses automatismes. Si votre schéma de pensée a tendance à voir le négatif en toute chose, ces astuces de pensée positive sont pour vous.

Écartez-vous du négatif

Ça peut paraître logique, mais on a tendance à l’oublier : avant de vous ouvrir à la positivité, il faut d’abord chasser la négativité, et pour cela, savoir en reconnaître les sources. Certaines pensées négatives viennent de notre for intérieur, d’autres de l’extérieur. Les deux engendrent des émotions néfastes pour notre bien-être, telles que la tristesse, la colère, la peur, etc. La différence, c’est que rien ne vous empêche d’écarter les sources de négativité extérieures…

Et si vous arrêtiez de nourrir votre esprit de nouvelles accablantes ? En coupant l’accès aux sources d’information négatives, vous préservez votre joie de vivre. Faites le test pendant au moins une semaine : évitez de regarder le journal télévisé, de lire les nouvelles du monde… Car la négativité est partout, et on a bien assez à s’occuper de la sienne et de celle de ses proches !

Cette diète médiatique permet de prendre conscience de la négativité qui nous entoure et qui déteint sur notre humeur. Elle devient alors d’autant plus facile à écarter.

Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.

Bouddha 

Transformez le négatif en positif

Maintenant que vous avez pris conscience de votre négativité, il va falloir un peu d’entraînement pour transformer tout ça en positif !

Vous êtes seul à décider de votre réaction face aux événements. Lorsque vous vous surprenez à penser négativement, ayez le réflexe d’inverser ces pensées.

Exemple : c’est l’hiver, il est 7h, vous allez prendre une douche, mais, surprise : il n’y a plus d’eau chaude. Vous pouvez choisir de râler, ou simplement vous rappeler la chance que vous avez de prendre des douches chaudes tous les jours, et en profiter pour tester les bienfaits de la douche norvégienne !

C’est la technique de la pensée opposée. Au bout de quelque temps, ce réflexe sera automatisé. Vous serez même surpris de voir que le positif finira par venir en premier dans votre esprit.

Sème une pensée, tu récolteras un acte. Sème un acte, tu récolteras une habitude. Sème une habitude, tu récolteras un caractère. Sème un caractère, tu récolteras un destin.

Stefen Covey

Entraînez votre positivité

Pour gagner en muscle, il faut s’entraîner le plus régulièrement possible. Il en est de même pour la positivité : c’est l’effet de répétition qui va permettre d’ancrer en vous de nouvelles façons de penser. C’est la fameuse méthode Coué, du psychologue et pharmacien Émile Coué qui, au début du XXe siècle, conseillait à ses patients de répéter 20 fois, quotidiennement : « tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Vous pouvez modifier cette phrase d’autosuggestion à votre guise, selon vos besoins et envies, et même l’agrémenter de visualisation positive pour l’avenir. Cela consiste à visualiser quelque chose que vous souhaitez au plus profond de vous-même comme si c’était déjà accompli. Vous mettez ainsi, inconsciemment, toutes les chances de votre côté pour que votre rêve se réalise.

Consommez positif

De la même manière qu’il faut parfois se déconnecter des actualités déprimantes pour gagner en positivité, consommer des informations positives offre une bouffée d’optimisme. Suivre des sites d’informations positives, lire des livres de développement personnel, s’abreuver de citations inspirantes, mais aussi s’ouvrir à une activité créative, prendre du temps pour soi, demander conseil à un coach… Nourrir votre esprit de choses positives, en vous entourant de personnes et de choses positives, aura un effet immédiat et durable sur votre santé mentale.

Exercez votre gratitude

La bonne nouvelle, c’est que le négatif est partout, mais le positif aussi : tout dépend ce que vous choisissez de voir. Pour vous en convaincre, un exercice tout simple a fait ses preuves, il aide à changer sa vision des choses pour ne retenir que le positif.

Il vous suffit d’écrire, le soir, 5 choses positives qui se sont passées dans la journée. Cela peut paraître difficile à faire quand on a le moral dans les chaussettes mais le jeu en vaut la chandelle. Forcez-vous à chercher du positif… Au bout de quelque temps, vous verrez que le bonheur est parfois dans des choses toutes simples, et vous aurez appris à le voir. Vous sentez ce merveilleux sentiment de gratitude vous envahir ?