Suivez-moi :

   Gacimi Coaching
117 avenue Hassan II Casablanca – Maroc
Contact@hindgacimi.com
+212 6 61 38 96 07

C’est quand le bonheur ? Quelques clés pour mieux profiter du présent

Tant de temps passé à réfléchir sur ce que nous devons faire demain, durant la semaine, le mois, l’année, afin d’atteindre des objectifs pour tendre finalement au but suprême : être heureux. Mais le bonheur, ça commence quand ? Quelques astuces pour vivre au présent.

Car oui, le bonheur se conjugue au présent. L’attendre ou le poursuivre n’a pas vraiment de sens car le bonheur n’est pas une quête mais une simple façon de percevoir et ressentir les choses…

Comprendre le pouvoir de l’instant

Remontez à vos souvenirs les plus heureux. N’étaient-ils pas simplement dans votre façon de ressentir pleinement le moment, sans penser à autre chose ? Nos pensées ont tendance à nous éloigner du moment que nous vivons. Elles sont comme des puces qui sautent du passé à l’avenir, brouillant nos perceptions du présent tel qu’on devrait le vivre, c’est-à-dire en immersion totale dans le moment.

Halte à l’errance des pensées !

Se soucier constamment de l’avenir, avoir des remords ou regretter amèrement quelque chose ne fait pas qu’éloigner de l’instant présent, ça le contamine. Des émotions néfastes surgissent : amertume, rancoeur, culpabilité vis-à-vis du passé que l’on regrette ou pour lequel on a des remords ; peur, honte, immobilisme pour ce qui est de l’avenir que l’on craint. Or le présent offre des situations nouvelles face auxquelles il vaut mieux ne pas être influencé par des sentiments négatifs, pour donner une chance aux opportunités.

Il s’agit alors de prendre conscience que regrets et anticipation ne font que développer ces sentiments qui nous minent.

Le passé ne revient pas et l’avenir n’est qu’une projection hypothétique, alors pourquoi s’en préoccuper outre mesure ?

Réfléchir sur le passé et s'inquiéter de l'avenir ne servent qu'à nous ravir la jouissance du présent.

Gabriel Girard

Les enfants ont tant à nous apprendre

Les enfants ont ce don du bonheur. Il leur arrive d’être soucieux ou tristes, mais quand c’est le cas, ils le sont totalement. À l’inverse, quand l’heure est au jeu, ils vont s’y investir passionnément. Vivre pleinement chaque émotion, voilà ce qui permet aux enfants d’être dans l’instant présent, et d’apprécier pleinement les moments heureux. Une insouciance admirable et dont on devrait s’inspirer !

L’ego, cette petite voix qui nous mine

Ce qui nous différencie des enfants, ce sont nos expériences, positives ou négatives, qui gonflent les voiles de notre ego. Celui-ci est poussé autant par l’extrême fierté des réussites passées que par le souvenir de l’inavouable échec. L’ego nous empêche de vivre au présent car il réside confortablement dans ce constant aller-retour entre le passé et l’avenir.

Une partie de la vie se passe à désirer l'avenir, et l'autre à regretter le passé.

Gabriel Girard

L’ego n’est donc qu’un rapport au vécu qui nous empêche de profiter pleinement du présent. Mais il est possible de le déloger. Le coaching en développement personnel va fournir des clés pour harmoniser ce rapport au vécu afin d’apprendre à relativiser les échecs, à prendre du recul, à lâcher prise, à se reconnecter au présent et à retrouver confiance en soi. Car contrairement aux idées reçues, l’ego n’est pas synonyme de confiance en soi, mais plutôt un manque d’assurance que l’on cherche à masquer. L’ego fait le lit des émotions néfastes à l’épanouissement.

Le bonheur est finalement une aptitude à la sérénité. Chacun possède cette capacité de vivre pleinement le présent, il suffit de changer quelques mauvaises habitudes et de déverrouiller certains blocages. Alors, prêt à briser les chaînes de l’ego pour être heureux au présent ?